Sabine S.

RESPIRE... - GRANDIR EST LA SOMME DE PARTICULARITES
12,50
19 août 2020

Respire

J'ai rencontré brièvement Albane Sauvage à la Libraire des Fables un jour où Caroline Drapier l'avait invitée pour promouvoir son ouvrage autobiographique Respire. Nous nous sommes parlé. Je suis repartie son livre sous le bras. Et le dimanche de la même semaine, je l'ai lu. D'un trait. Sans pouvoir en sortir.

Il m'a accompagnée longtemps.

J'ai toujours aimé le genre autobiographique pour cette possibilité qu'il donne de se dé-centrer un peu de sa propre subjectivité afin d'entrer dans l'intimité d'un.e Autre. Manière d'appréhender ainsi d'autres façons de sentir, de voir, d'interpréter les chemins que la Vie nous donne ou que nous nous offrons.

Comprendre d'autres paires de lunettes, comme j'aime à dire. S'apprendre à l'altérité, en somme.

Pour autant, en même temps que ce genre nous nous permet de toucher à l'incommensurable variété dont nos existences peuvent être tissées, il nous fait prendre conscience aussi de tout ce qu'on partage. La vie de la petite Albane, c'est aussi la mienne à certains endroits. La vôtre. Ce que le grand mot « Universalité » cache et révèle à la fois. Et nous voilà, alors, nous aussi, lecteurs et lectrices, à retisser l'histoire de notre propre vie à mesure que l'auteure nous donne à voir et à sentir la sienne. Se dé-centrer pour mieux revenir à soi, augmenté.e.s en sus d'un regard autre partagé. Plus conscient.e.s, donc? Comme c'est riche, la lecture, hein !

Je vous conseille fortement ce voyage en livre. Sourire. Sachant que tout le long de du voyage, pour qualifier le regard que pose l'auteure sur sa vie racontée ainsi que sa manière, son style, c'est le mot « tendresse » qui me venait principalement. Et qui me vient encore. Merci!